Le Val de Bise - Module NWN

Forum du Val de Bise, module RP de Neverwinter Nights
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP]Mon dernier repas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JupiterJazz
Destructeur de Monde
avatar

Nombre de messages : 1139
Age : 30

MessageSujet: [RP]Mon dernier repas   Sam 13 Juin - 4:59

http://www.youtube.com/watch?v=bEQtkLNTmRs&feature=player_embedded

Je ne sais plus vraiment ce qu'on était venu chercher dans le froid. Le palais d'hiver je crois, mais Tati ne le trouvait plus. Le Nord avait apparemment changé. Nous étions perdus, quand nous tombâmes sur cette escouade de guerriers bainites armés d'ovirines rougeoyantes. Ils me demandaient de décliner mon identité, ce que je fis: Abdul Azim Toufik Lakhdar... euh... Quel est mon nom déjà?

"Abdul Azim Ahmad Abu Bakr Ibn Khaldoun, fils de Shafik Abd'al Mohand Ibn Khaldoun, fils de Abib Hadi Lakhdar Ibn Khaldoun, fils de Ahmad Toufik Ibn Khaldoun, fils de Azim Khaldoun Al Badawi.

Je suis né à Calimport, et j'ai vécu parmi les nomades de Désert Calim. Je voulais comprendre la nature des guerriers et leurs objectifs. Un guerrier est un être faible, c'est pour cela qu'il s'accommode d'une arme. Il apprend à gérer la charge et jouer avec l'équilibre, formant une unité stable, un système complet. Cette complétude, se sentiment de satisfaction représente toute une vie, c'est pourquoi la recherche d'accomplissement par ce biais là peut paraitre absurde. Et bien croyez le ou non, c'est ce sentiment de finitude que l'on ne peut pas formuler en langage qui représente toutes les réponses à nos questions. Sentir la vérité plutôt que de la connaître. J'avais tellement cherché cet éveil que j'en avais tissé un lien avec Al Badawi, et figé une part de ma conscience en elle. Elle était devenue mes yeux, mes oreilles, mes doigts, mon nez, ma perception entière était étendue sur le fil de sa lame.
Je refermais le lien en saisissant sa fusée, les courants jusque là endigués pouvaient reprendre leur itinéraires. J'étais en phase avec le tout, en harmonie avec moi même et Al Badawi, en synchronie avec le reste. Cette sensation fait disparaitre tous les questionnements, les doutes, les angoisses, grâce à une seule chose innommable que l'on a nommé Tout.

"Abdul Azim Ahmad Abu Bakr Ibn Khaldoun".

"Ton grade légionnaire!"

"Lieutenant instructeur messieurs"

Lieutenant instructeur, légionnaire. Disgracié, je suis parti du Calimshan à la recherche de ce sentiment de solidarité, le moral des troupes, qui à la manière d'Al Badawi, rétablissait un flux, générait une aura guerrière entrainante ou terrifiante. La légion est une famille, c'est ma famille et c'est là que je me suis épanoui, que j'ai accompli le plus de choses. J'ai tâché d'être un soldat modèle, puis un croc de sang instructeur modèle, puis un sergent instructeur modèle, puis un lieutenant instructeur modèle.
Cela a échoué bien entendu. Mes aspirations étaient parfois à côté de la réalité, je "rêvassais" souvent, enfin c'est ce qui apparaissait. Mes milliards de pensées m'ont beaucoup éloigné du bon sens et de l'intelligence. C'est ce qu'on appelle être à côté de la plaque.
Dans chaque tasse de thé, j'essayais de faire apparaitre un peu de mon art et de ma discipline, mais aussi de mon affection, l'ingrédient secret que seul Aggartha a décelé.

"Lieutenant instructeur messieurs"

"Ah un officier. Et bien pour cela on ne va pas vous tuer, vous allez juste nous suivre pour subir un interrogatoire"

"Ah... Vous allez essayer de me capturer?"

Ils m'encerclaient déjà. Je voyais en eux tellement de disciple d'açoura, surentrainés, jamais ménagés, les courbatures se lisant presque à travers leurs armures.
Les archers attaquèrent tati qui survolait le groupe pour observer. Et le combat commença. J'eus à peine le temps de me diriger vers les archers que déjà le soldat derrière moi avait mis mon bras en lambeau et mes jambes en charpie.
A terre, je leur disais que nous ne cherchions pas le conflit, leur demandant de baisser leurs armes. Mais rien à faire, un soldat s'approcha de moi et manqua de me décapiter, cabossant mon heaume et entaillant mon coup. Alors que Tati se débattait avec tous les autres, je me relevais dans l'un de mes derniers ultimes efforts et j'empalais l'un d'eux tenant Al Badawi dans mon bras gauche, rejoignant Tati pour l'aider en titubant.
Il n'en restait plus qu'un, nous avions l'avantage, quand je lui dis: "Je me rends."
Le soldat ne semblant plus comprendre grand chose, n'eut pas le temps de réaliser qu'Aggartha s'était déjà jeté sur lui pour le déchiqueter.

Il nous fallait à présent fuir, car l'un d'eux avait sonné le cor, les renforts allaient arriver. Mais je perdais trop de sang. Tati pensa mes plaies, mais nous fûmes rattrapés par la Noire Zenythrie et ses hommes.

Nous expliquâmes la situation par politesse, mais la réparation qu'elle nous demandait était trop importante, non envisageable.
Je préférais mourir plutôt que de servir de monnaie d'échange. Ainsi je dis à Tati de partir, et je chargeais la Noire Zenythrie et ses hommes. Aveuglé et rendu sourd, je ne pouvais plus me fier qu'aux vibrations d'Al Badawi pour trouver mes ennemis, et les trancher, ce que je fis. Mais submergé par le nombre, je succombais comme je le souhaitais.

En fait non, je me réveillais en geôles, solidement lié par le fer à un mur de pierre, je sentais l'humidité autour de moi et l'air lourd, j'allais bientôt gouter aux feux.
Je fus soumis à un interrogatoire sévère, et au milieu des flammes et des lames perçant mon oeil, ravivant mes plaies, je me réfugiais dans le murmure du mantra de la grande finitude, je tentais d'échapper à la réalité, et je réclamais la mort.

Comment mourir quand on a les mains liées. J'étais séparé d'Al Badawi. On m'avait raconté dans ma famille que le porteur d'Al Badawi qui s'en séparait mourrait d'asphyxie.
Ainsi je retenais mon souffle jusqu'à en mourir. Mais ce n'était pas aussi simple, car le souffle est toujours présent, et la simple volonté ne peut pas l'endiguer. La vie est puissante et peut repousser les murs de la mort. Par réflexe de survie je reprenais mon souffle et maudissait ma propre lâcheté. Je ne parvenais pas à aller jusqu'au bout. Puis je tentais d'avaler ma langue. Quelle gymnastique. Avaler sa langue est très éprouvant tant c'est un organe qu'il est difficile de contrôler. Il me fallait alors faire une dernière fois preuve de maîtrise de mes propres gestes.

Je demandais pardon à tout le monde. Pardon à mon père de ne pas être mort en héros. Pardon à mon frère de ne pas avoir su lui parler. Pardon à Hindbad que je n'ai su égaler. Pardon à Kheila que j'ai entrainé sur la voie d'açoura. Pardon à Galyis que j'ai tué et que je n'ai pas vengé. Pardon à Axhur à qui je dois un livre sur la tribu de nomades qui m'a accueilli. Pardon à mon nouveau livre que j'ai pas pu terminer. Pardon au Kozakura que je voulais visiter. Pardon au bainite qui devra me porter, ou au rat qui devra me manger. Pardon à Al Badawi d'avoir rompu le lien lors des derniers instants. Pardon à Tati avec qui je n'ai toujours pas pu partir en voyage. Pardon à Arya de pas avoir été sympa avec son oiseau. Pardon à son oiseau. Pardon à Annika de l'avoir traitée de petite conne. Pardon à Gwennan de pas aimer les chiens. Pardon à Vidarr d'avoir jeté sa sculpture en bois. Pardon à Vilhelmine d'être trop vieux. Pardon à Sullivan de pas avoir pu l'aider plus. Pardon à Gregor de ne pas avoir terminé son dernier sanglier à la bière. Pardon à la petite Köba de l'avoir grondé lors des entrainements. Pardon à Lysandre, en fait les babouches sont pas en sanglier. Pardon à Tristan de lui avoir roulé une pelle. Pardon à Lindisfänn si je ne l'accompagne plus sur le champ de bataille. Pardon à Arkenn d'avoir fait ce choix là. Pardon à Jean Baptisme qui doit m'attendre.

Ah ça y est je l'ai avalée... J'étouffe... J'aimerais revenir en arrière mais c'est trop tard, j'ai franchi un cap. Je sens le pneuma qui s'interrompt, le souffle coincé. Je voudrais vivre maintenant que je meurs. La mort par asphyxie est douloureuse. Certains disent que l'âme de l'être qui meurt ainsi reste coincée dans son corps. Pour ma part je sais que j'en ai une partie dans Al Badawi, et que j'en ai laissé un bout dans le coeur de certains.

Pardon au Ki, qi, Hadô, Pneuma, Prana, orgone, Dur-Barag, et Caetera, padon Inchallah.


*Mort RP d'Abdul Azim Ahmad Abu Bakr Ibn Khaldoun*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lindisfänn
Apprenti posteur utile
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 37

MessageSujet: Re: [RP]Mon dernier repas   Lun 15 Juin - 16:17

*Le capitaine Lindisfänn ne se remet toujours pas de la disparition de son frère d'arme, en fait, elle ne parle presque plus, elle passe son temps a arpenter les ruines en quête de créatures à tuer.
L'autre jour elle a fondu en larme quand le commandeur a eu l'idée d'aller faire une réunion au temple de Kelemvor, il y avait un cercueil dans la pièce. Dès qu'une personne évoque le nom d'Abdul, elle se met à trembler de façon incontrôlée.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-renaissance-
Conseiller Cthulhu
avatar

Nombre de messages : 2924

MessageSujet: Re: [RP]Mon dernier repas   Lun 15 Juin - 17:20

Kahir n'allait pas s'apesantir sur la mort du Légionnaire.

Il ne connaissait même pas le traître mot de cette histoire. Il était affilié à Luskan, et les informations pouvaient mettre un certain temps avant d'arriver sur Luskan.

L'Impercepteur, et la Noire Zenythrie arrivèrent sur la place, et une discussion agitée commençait à poindre entre le Commandeur de la Légion, et ses maîtres.

Kahir s'approchait, main dans le dos, sentant Hurleuse le supplier de la libérer de ses sangles pour que le sang soit versé, pour qu'elle puisse s'en repaître.

Serrant le manche de son arme pour en calmer les ardeurs, il suivit le cortège jusqu'au port, où un cercueil ouvert montrait le corps inerte du guerrier.

Il servait le Seigneur Noir certes, il sacrifierait sa vie en son nom, mais il ne put réprimer ce pincement au coeur en voyant un maître tombé au combat.
Hurleuse se calma, comprenant qu'il était vain de chercher la fureur de Kahir. Il ne devait rien dire non, il était un ennemi qui avait osé pénétrer dans les frontières régies par l'Impercepteur, mais l'honneur d'un maître avait ce côté universel que Kahir ne se sentait pas de bafouer.

Il prit la parole vers l'Impercepteur, lui demandant d'accorder au maître tombé l'arme de lien sans qui il n'était rien. Il était même prêt à supporter la punition pour cette faveur demandé.

Alors que le corps d'Abdul avançait lentement aux pas de ses soeurs d'armes, Kahir se tourna vers lui, et lui murmura quelques paroles, destinées à lui seul.

Rentré dans sa chambre, Kahir s'assit sur le rebord, fixant son arme d'un regard vide.

"Quand un maître tombe, c'est tout un art, toute une discipline, tout un pan qui tombe. Nous autres les maîtres formons un mur, où la religion est indifférente, où seule la Voie cimente chaque pierre que forme chaque maître.
Et ce soir Hurleuse, ce mur s'est effrité un peu plus ...."

_________________


Zaryel, Conseiller à la Magie de Luskan [Mort RP]
Pryel d'Ugram : Vigilance ! [En vadrouille]
Kahir Oryan : Faucheur.
Tearis : Yo hohoho, yo ho ho ho !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galendorf
J'admets que les femmes me sont supérieures.
avatar

Nombre de messages : 2403
Age : 35
Habitat : Sur les genoux de l'unique.

MessageSujet: Re: [RP]Mon dernier repas   Lun 15 Juin - 19:52

Abdul est mort, dommage il me valait presque, je suis sur qu'il aurait finit par me battre....

Il est certain que cette nouvelle ma troublée, un suicide dit on...Du courage, encore une fois, une ultime fois...

Bravo Abdul, je sais pas si j'aurais osé...Ce soir je prirais tempus pour toi. Pour qu'il t'accorde le repos que tu merites, pour l'honneur dont tu as su faire preuve, pour la courtoisie qui fut la tienne, pour la gentilesse dont tu pouvais faire preuve, pour la force qui te poussait a te trouver en premiere ligne.

Garde moi une place gamin, je finirais bien par revenir a la maison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dreuze29
Floodeur hors compétition
avatar

Nombre de messages : 4773
Age : 39

MessageSujet: Re: [RP]Mon dernier repas   Lun 15 Juin - 20:39

La rumeur se répand jusqu'à un Comptoir Drimois.

Un nain sort de ses réflexions pour un instant de recueillement.

L'Art comme l'Arme comme la Voie ne font pas tout, il faut savoir passer le témoin.

Un autre porteur viendra pour Al Badawi, un message partira pour prévenir la famille Ibn Khaldoun de la perte d'un de ses membres.

Une nouvelle âme sur le plan des fugues,

Puisse Moradin s'en saisir pour en façonner un nain.

Salla Allah ‘alayhi wa Salam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zax
Gentil petit Chaton Cyriciste
avatar

Nombre de messages : 11688
Habitat : Ruathym, Fabrique de Whiskas Bainite

MessageSujet: Re: [RP]Mon dernier repas   Lun 15 Juin - 20:59

Je regardais le corps sans vie. Décidément tous suicidaires. Tant pis. Je n'allais pas m'en plaindre. Un de moins en travers de notre route, un de moins pour insulter le Clergé, d'autant qu'il avait payé pour cela - j'y avais veillé, et j'avais bien fait.

Sur une fiche supplémentaire, je rajoutais la mention "Suicidé". C'était la corruption de Padhiver, ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anarkahos
Adoptez-moi !
avatar

Nombre de messages : 607
Age : 36
Habitat : dans le CDM

MessageSujet: Re: [RP]Mon dernier repas   Lun 15 Juin - 21:13

.....un client de moins ?
ou alors..... des nécessiteux d'armement en plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/kaosystem et  http://www.lesgrooms.or
Sadoruro
Adepte du Val (floodeur en devenir)
avatar

Nombre de messages : 241

MessageSujet: Re: [RP]Mon dernier repas   Lun 15 Juin - 22:17

*La nouvelle parviens jusqu'au oreilles de Sadoruro.

Il ne peut que déplorer grandement la perte d'un si illustre sage et penseur, chercheur de la vérité sur le Ki, et regrette amèrement de n'avoir pas prit plus de temps pour continuer leurs échanges philosophiques, et ne pas avoir eut la chance de l'initier plus en avant sur les secrets mystiques du Hadô.*

"Les royaumes perdent un maitre de grande valeur, un de ceux qui aurait put révolutionner leur voie et permettre a tout les sage du Ki de progresser sur la leur.

Puisse ton âme trouver la paix, et ton Ki venir rejoindre le Hadô de l'univers, maintenant tu sait ce que cela signifie. Si jamais un jour il m'arriver d'utiliser l'énergie qui fut autrefois tienne, sache qu'elle le sera de la bonne façon.

Soit en paix."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruffin
Traître et Voleur
avatar

Nombre de messages : 2794
Age : 44
Habitat : Au bout de la cravache d'Ulti Chérie

MessageSujet: Re: [RP]Mon dernier repas   Lun 15 Juin - 22:54

*Au camp de la Légion, un jeune freluquet passe une journée à prier, adressant ses pensées au Juste pour qu'il veille à ce que la perte soit vengée.

Malheureusement on lui a formellement interdit d'aller raser Targos. D'ailleurs, il ne sait pas où çà se trouve.
Il lui faut maintenant amener de la ferveur dans les âmes de Légionnaires, afin de porter la parole du Juste au sein de l'antre tyrannique.

N'empêche, le maitre d'arme commençait juste son instruction, et il lui avait déjà permis de tuer son premier gobelin seul : un pas de côté et on abat sa lame sur le coup, magistral ! il gardera cette botte sous le nom d'"Abdulette".

Et il réfléchit aussi sur le sens de la vie. Si seuls les forts survivent. Est-on fort si on gagne un combat mais qu'on ne revient pas ? Qui est le plus fort : celui qui peut abattre un troll d'un coup de lame, ou celui qui rentre tous les soirs pour profiter de son repas et sa couche. Décidément, la vie apporte plus de questions que de réponses Maître Abdul !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twrch_Trwyth
Sanglier de Malheur
avatar

Nombre de messages : 931
Age : 29
Habitat : Du Haut D'un Promontoire Rocheux Dans Les Marais Trügar, Entouré de bestioles qui font "Gruik" !

MessageSujet: Re: [RP]Mon dernier repas   Lun 15 Juin - 23:36

Au Pinacle de brume des mains poilues se frottent à l'évocation des massacres à venir, les devins prédisent le sang et la guerre alors que du nord au sud on pleure la mort de l'homme des sables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile
Voralberg
Apprenti posteur utile
avatar

Nombre de messages : 272
Age : 26
Habitat : Montréal, Québec!

MessageSujet: Re: [RP]Mon dernier repas   Mer 17 Juin - 1:05

Gregor fut attristé de la nouvelle, il avait perdu un bon ami, un homme fier et sage qui ne serait plus à ses côtés. Le soir meme après avoir appris la nouvelle il prépara un banquet au Tonneau Écarlate, et jura de faire le luskanien Mayo-Merguez sa spécialité, pour honorer Abdul à sa facon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lindisfänn
Apprenti posteur utile
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 37

MessageSujet: Re: [RP]Mon dernier repas   Ven 19 Juin - 14:08

Le Capitaine Lindisfänn fait savoir que quiconque désire rendre un dernier hommage au lieutenant instructeur Abdul sera le bienvenu dans l'enceinte du camp de la legion demain soir pour une cérémonie d'adieu.

Curieux s'abstenir, le tri sera fait à l'entrée.

(samedi soir 22h)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP]Mon dernier repas   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP]Mon dernier repas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est-ce que vous avez mangé au dernier repas?
» Dernier bilan de choléra:14,642 cas et 917 décès
» Le dernier Tavernier ou "la Louisiane"
» Creation d'une base de donnees sur le dernier recensement
» Choléra, dernier bilan: 305 morts et 4649 cas de contamination

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Val de Bise - Module NWN :: Partie RP :: La taverne-
Sauter vers: